Gambie : Yahya Jammeh, le dictateur devenu démocrate ?

 

Au pouvoir depuis le 22 juillet 1994 après un coup d’Etat, Yahya Jammeh est président de la République de Gambie depuis le 18 octobre 1996. Après 22 ans de règne sans partage, de dictature, il vient de reconnaître sa défaite face à Adama Barrow. Le président-marabout de Banjul a même appelé son adversaire pour le féliciter.

Comme quoi le dictateur est devenu subitement un démocrate. L’espoir est donc permis en Afrique vu ce revirement surprenant de Yahya Jammeh, qui était l’un des pourfendeurs des démocraties occidentales. Pour la première fois, la CEDEAO, l’UA et l’ONU ont félicité le président gambien qui a reconnu sa défaite.

Le Bureau des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (BNUAOS) et tous les observateurs ont reconnu que  l’élection présidentielle gambienne qui s’est tenue le jeudi 1er décembre 2016  était pacifique, libre, juste et transparente.

Par ailleurs, tous se sont accordés à dire que le Président Yahya Jammeh a respecté les dispositions du Protocole additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance et de la Charte de l’Union Africaine sur la Démocratie, les Elections et la Gouvernance. Espérons que ce soit le début du processus démocratique en Afrique.

Sidibeh  Laji

Pub_Header