France : Salon international de l’Agriculture, un rendez-vous incontournable pour les pays d’Afrique

La 55e édition du Salon international de l’Agriculture (SIA 2018) a ouvert ses portes ce samedi 24 février au Parc d’exposition de Paris-Porte de Versailles. Un rendez-vous incontournable que plusieurs pays d’Afrique ne manqueraient pour aucune raison.

Par Clément Yao, Afrique Ajourd’hui

C’est dans le Hall 5-2 que les exposants venus du continent ont pris leur quartier. La vingtaine de pays représentés, du Maghreb à l’Afrique subsaharienne, a marqué son territoire par des stands estampillés aux couleurs des drapeaux nationaux. Il y règne une bonne ambiance mais également une vraie compétition au sens large du terme. Ces pays rivalisent de leur savoir-faire et chacun se faisant reconnaître par ses spécialités dans les filières de l’élevage, les filières végétales, les cultures et les produits manufacturés.

L’intérêt du SIA, c’est aussi le fait qu’il soit le lieu de rencontres entre agriculteurs venus de tous les continents, des professionnels, des décideurs politiques, des industriels, des institutionnels et surtout des consommateurs. Cette année, ce sont un peu plus de 650 000 visiteurs qui sont attendus dont 32 000 professionnels et plus de 1 000 exposants.

Pour un pays comme la Côte d’Ivoire dont l’économie repose sur l’agriculture – premier producteur mondial de cacao (2 millions de tonnes) et de noix de cajou (750 000 tonnes), troisième exportateur mondial de café (400 000 tonnes), cinquième producteur mondial de palmier à huile (400 000 tonnes) et premier producteur africain d’hévéa (350 000 tonnes) – le Salon international de l’Agriculture de Paris lui offre des opportunités d’enrichir son expérience et de développer les services et métiers de ce secteur considéré comme le premier employeur du pays.

Les structures publiques et privées les plus emblématiques y sont représentées. On citera entre autres, le Conseil du café-cacao, celui du coton et de l’anacarde, l’Office national de développement de la riziculture et le Groupe privé Sifca spécialisé dans le domaine agro-industriel.

La Côte d’Ivoire a été d’ailleurs distinguée parmi les pays africains présents à ce salon. Son ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, a reçu la médaille de Commandeur du mérite agricole français. « Je dédie cette médaille au président de la République, Alassane Ouattara, au Vice-président, Daniel Kablan Duncan et au Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly », a fait savoir le récipiendaire.

D’ailleurs, ce pays phare de l’Afrique de l’Ouest sera à l’honneur du SIA le jeudi 1er mars prochain. Une journée, bien chargée, au cours de laquelle, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Sangafowa Coulibaly, va présenter le nouveau Programme national d’investissement agricole (PNIA) de la Côte d’Ivoire.

Pub_Header