Côte d’Ivoire : En 2018, l’APBEF-CI a dégagé un crédit de 7056 milliards de francs CFA pour le financement de l’économie nationale

Par Elisée Charles Gonçalvès

7056 milliards de francs CFA. C’est le montant du crédit octroyé par les banques ivoiriennes pour contribuer au renforcement de l’économie du pays en 2018. Elles annoncent plus d’actions en 2019 mais ne font aucunement cas des plaintes des usagers.

L’Association professionnelle des Banques et Etablissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI), a annoncé avoir octroyé un crédit de 7 056 milliards de francs CFA en 2018 pour le financement des secteurs public et privé du pays. Annonce faite par les banquiers à l’occasion de leur rentrée solennelle, le 25 avril dernier à Abidjan.
« Le total crédit est de 7 056 milliards de francs CFA à fin 2018 contre 6 283 milliards de francs CFA à fin 2017, soit un taux moyen annuel de croissance de 18% », ont laissé entendre ces derniers dans leur rapport financier.

Les banquiers professionnels de Côte d’Ivoire ont également mis en exergue dans ce rapport le bilan en hausse de 15% constaté et le taux de bancarisation en pleine croissance de 19,7%. Aussi en 2019, les banquiers comptent maintenir leur soutien au monde agricole et à l’entrepreneuriat.

Ils espèrent également un financement de la commande publique dans l’exécution des marchés publics. Cependant, aucune information n’a été donnée sur les nombreuses plaintes relatives à la qualité des prestations de services de ces établissements financiers.
Ni sur leurs rapports conflictuels avec la clientèle. Pour rappel, les usagers se plaignent souvent des frais abusifs de tenue de compte et attirent en vain l’attention des banquiers sur le sujet. Certaines banques sont même passées maîtresses dans le non-respect des directives ou instructions de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

  • 45
    Partages
Pub_Header