Bénin : Violences post électorales au Bénin

Par G. O. Y.

Retour d’attroupements à Cadjèhoun ce matin

Alors qu’on croyait déjà avoir tourné la page des échauffourées observées dans l’après-midi et toute la soirée d’hier 1er Mai, c’est à un autre spectacle que les habitants de la capitale économique on eu droit. les alentours du domicile de l’ancien Chef d’État du Bénin, Boni Yayi mobilisent encore du monde depuis ce matin.

Aux environs de 9h, on pouvait constater sur le terrain, un attroupement terrible de jeunes gens, femmes et adultes.

Principal objectif pour les manifestants: assurer la veille pour défier les hommes en uniforme qui pourraient tenter d’entrer dans la rue menant au domicile de Boni Yayi.

malgré le démenti formel du Ministre de l’intérieur Sacca Lafia sur le supposé projet d’arrestation de l’ancien Chef d’État, les populations continuent de douter.

Un peu plus loin, dans la rue du domicile de Yayi, on constate la présence aisée d’un groupe d’individus, paisiblement installés à même le sol, devant des objets occultes. A notre demande, il nous est dit qu’il s’agit des féticheurs débarqués du Nord et du centre-Bénin, en mission de protection spirituelle aux côtés de l’ex-Président de la République.

Au cours de leur première tentative de dissuasion, les éléments en uniforme n’ont pu réussi à disperser les manifestants.

Il a fallu un renfort une trentaine de minutes après, avant que le calme ne soit revenu.

Actuellement, les voies bloquées par les manifestants sont entrain d’être libérées par l’armée qui a du faire recours aux balles réelles à-ton appris de sources concordante. La situation serait sous contrôle.

  • 10
    Partages
Pub_Header