You are here
Politique 

Sénégal : C’est officiel. Il n’y a plus de Premier ministre au Sénégal

Par Aly Fall –

Après sa suppression en 1963, par le président Léopold Sédar Senghor, et sa réintroduction à travers une modification de la Constitution en 1991 par le président Abdou Diouf, le poste de Premier ministre vient d’être encore officiellement supprimé, par le Président Macky Sall à la faveur d’une nouvelle modification de la Constitution.

C’est officiel. Il n’y a plus de Premier ministre au Sénégal. Le président Sall a promulgué la loi ce mardi 14 mai 2019, avant de s’envoler pour Paris, à l’invitation du président français Emmanuel Macron et du Premier ministre de la Nouvelle Zélande Jacinda Ardern, dans le cadre d’une réunion internationale sur le terrorisme.

Dans le communiqué qui nous est parvenu du service de la communication de la Présidence, on peut y lire : «Monsieur le Président de la République a promulgué ce jour la loi constitutionnelle portant notamment suppression du poste de Premier ministre. Le chef de l’Etat a également pris ce jour le décret no 2019-904 portant composition du Gouvernement. Il a ainsi renouvelé sa confiance aux ministres et secrétaires d’Etat en fonction avant la révision constitutionnelle.»

Certains analystes politiques prédisaient pourtant un nouvel attelage gouvernemental au lendemain de l’officialisation de la suppression du poste de Premier ministre. Mais Macky Sall dit renouveler sa confiance aux ministres nommés, il y a un peu plus d’un mois.

Par ailleurs, le président sénégalais a pris le décret no 2019-905, nommant son ancien Premier ministre Aminata Touré au poste de présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), en remplacement d’Aminata Tall, une alliée. Une nomination agréablement accueillie par les caciques du parti de Macky Sall, qui ont toujours souhaité présider certaines institutions de la République dont le CESE.

Related posts