You are here
Business News 

Sénégal : Akon investit 50 milliards de francs CFA pour un complexe hôtelier

Par Aly Fall

Le rappeur américain, d’origine sénégalaise, Alioune Badara Thiam plus connu sous le nom de Akon veut pleinement jouer sa partition dans les projets de développement du Sénégal et de l’Afrique. Après Lighting Africa, qui œuvre dans le solaire, il investit 50 milliards de francs CFA dans l’hôtellerie sur la petite côte sénégalaise. Il bénéficie en effet de 2000 hectares de l’Etat sénégalais, pour l’édification de projets futuristes à l’image de ce qui se fait de meilleur dans les pays développés.

Alioune Badara Thiam à l’état-civil, dit Akon, n’oublie pas ses racines africaines. Après un ambitieux projet d’électrification dénommé Lighting Africa en cours de réalisation dans certains pays d’Afrique, le rappeur américain d’origine sénégalaise investit dans l’hôtellerie à Saly Portudal, une station balnéaire à 70Km de Dakar.

Des investissements de l’ordre de 50 milliards de francs CFA sont mobilisés pour l’édification d’un grand complexe hôtelier d’une superficie de 50 hectares. Selon le protocole d’accord signé entre la structure de l’artiste Akon Lighting et l’Etat du Sénégal, à travers la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO), 547 unités de logements composées de villas de luxe, d’appartements grand standing, de plusieurs restaurants et casinos, d’un terrain de golf et d’espaces d’équitation y seront érigées. Des centaines d’emplois directs et indirects sont également annoncés pour une durée de moins 4 ans.

Cette signature de protocole a fait l’objet vendredi dernier, d’une cérémonie, présidée par Alioune Sarr, ministre du Tourisme et des Transports aériens, en présence des parties signataires et plusieurs autorités municipales.

Reçu en début du mois d’avril 2019 au Palais de la République par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, le rappeur Akon avait exprimé son souhait d’être plus présent au Sénégal avec à la clé plusieurs projets futuristes, dont Akon Crypto City. Dès lors, le président Sall lui a cédé 2000 hectares de terre à la périphérie de la capitale, pour lui permettre de réaliser ses rêves d’une Afrique moderne, capable d’amorcer son propre développement.

Related posts