France : Résous-Moi 2019, un dixième anniversaire réussi

L’Association Paris Par Rues Méconnues a célébré du 5 au 7 juillet dernier dans la capitale française, le 10ème anniversaire de Résous-Moi, son programme qui aide les enfants d’Afrique et d’Asie à vivre en sécurité, en bonne santé et avoir accès à l’éducation. Retour sur quelques moments forts de la soirée.

La cérémonie a commencé avec un poil de retard le 5 juillet. En cause, les récurrents embouteillages parisiens qui ont empêché plusieurs artistes d’être à l’heure au rendez-vous. Mais il en fallait plus pour entamer la bonne humeur et l’enthousiasme d’une salle copieusement garnie.

D’autant que ce petit contre temps a été vite balayé dès que le spectacle a commencé par le clou de la cérémonie, un défilé de mode: un véritable voyage planétaire et une orgie de couleurs, ouvert par les magnifiques créations du designer burkinabè Coba Baro, sur fond de l’air de la guitare sèche de l’auteur compositeur interprète Nirintsoa. S’en sont suivies, les présentations des créations de la styliste française Stéphanie Valère, et des sacs pour femmes et nœuds papillons pour hommes de la créatrice espagnole Laura Gonzalez.

Défilé Bertrand Bellon modèle ted Chan / CR : Paul Tomasini

L’Equatorienne Marina, installée à Paris, qui vend des chapeaux Panama produits en Equateur, était également de la fête. Tout comme la décoratrice japonaise Nami Osegara (elle est décoratrice depuis 25 ans). Autres temps forts, une récompense attribuée aux jeunes fondateurs d’AOG Water & Dorothy Roffat, une jeune entreprise qui comme son nom l’indique, fabrique et commercialise de l’eau que l’on «peut consommer dans des restaurants parisiens».

Kody et les Smilëyz Cheeky, un groupe de rap français d’origine asiatique fondé en 2015, gratifiera la salle de l’une de ses œuvres musicales. Puis la chanteuse d’origine seychelloise Rita Romain fera encore grimper la température avec les rythmes chaloupés de l’Océan indien. Moment de grâce et de douceur aussi avec la harpe de Bohème.
Avant que Shaleva, une spécialiste en broderies, d’origine macédonienne qui exerce son art à Paris, fasse admirer ses créations. Entre temps, nous avons pu admirer les tableaux des très inspirés artistes peintres Kats et Bertrand Bellon. Une vraie belle réussite cette soirée.

Dorothy Roffat Cosmetics by Laurent Thouvenin -CR Paul Tomansini

La rédaction

Pub_Header