You are here
News Société 

Sénégal – La cocaïne saisie au port de Dakar livre ses secrets

Le voile se lève petit à petit sur la saisie d’une tonne de cocaïne au port de Dakar, les 26 et 29 Juin 2019.

Par Aly Fall

Après de sérieuses investigations, l’Office central de répression du trafic illicite de drogue (OCRTIS) et Interpol ont confirmé que cette grosse quantité de drogue en provenance du Brésil était destinée au Sénégal et non à l’Angola, comme initialement indiqué. L’auteur présumé de la cargaison, un Sénégalais et son acolyte, de nationalité sud-américaine sont en cavale depuis la découverte des 1036 kilogrammes de cocaïne, estimés à plus de 20 milliards de Francs CFA.

De nombreuses personnes ont été arrêtées depuis l’éclatement de l’affaire. Ce qui a permis aux enquêteurs d’en savoir davantage sur le mode d’opération de ces trafiquants de drogue depuis le Brésil. Ils avaient convenu qu’une fois arrivés à Dakar, les coffres des véhicules à bord desquels était enfouie la drogue, allaient être vidés de leur contenu sans difficulté grâce à leurs complices.

Par contre, les véhicules devaient être acheminés aux ports de Luanda en Angola et d’Accra au Ghana. Manque de chance pour eux, la Douane sénégalaise a saisi à titre conservatoire les deux navires appartenant à la société italienne, Grimaldi, qui transportaient les véhicules contenant la drogue.

Rappelons, un couple d’allemands et une dizaine d’autres personnes sont toujours en détention en attendant que toute la lumière soit faite dans cette affaire, qui a défrayé la chronique au Sénégal.

Samedi dernier, la cargaison de drogue saisie a été incinérée dans les fours de la Cimenterie du Sahel. Et ce en présence des plus hautes autorités sécuritaires du pays et d’Interpol, plus que jamais engagées à retrouver la pègre qui est derrière ce trafic international.

Related posts