You are here
News Show Biz 

Côte d’Ivoire : DJ Arafat inhumé avec tous les honneurs

Dj Arafat a été fait chevalier de l’ordre national de Côte d’Ivoire à titre posthume après plus de 15 heures de live offert par des artistes venus de tous les pays d’Afrique rendre hommage au roi de la nouvelle génération du Coupé-Décalé. Retour sur les moments clés de ces obsèques historiques.

Par Elisée Charles Gonçalvès

Ange Didier Houon plus connu sous le pseudonyme de DJ Arafat, a été inhumé ce samedi au cimetière de Williamsville à Abidjan. A titre posthume, cet artiste a été fait grand chevalier de l’ordre national de Côte d’Ivoire par le ministre de la Culture Maurice Kouakou Bandaman, représentant Alassane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien. Même si sa tombe a été vandalisée quelques temps après son inhumation, les autorités ont pris des mesures drastiques afin que cela ne se reproduise plus. Cependant l’on retiendra de lui des obsèques dignes d’un chef d’Etat avec des milliers de fans qui ont bravé le froid, la pluie et le sommeil pour leur idole pendant plus de 15h. La veillée des artistes a drainé du monde comme jamais. Et le public chauffé à blanc a soutenu la pléiade d’artistes venus du monde entier pour DJ Arafat.

Sidiki Diabaté offre son disque de platine
Sidiki Diabaté, l’artiste malien, proche du défunt lui a offert son disque de platine. Une action qui a déclenché les applaudissements et la reconnaissance des fans présents au stade Félix Houphouët-Boigny. Cet artiste a également émerveillé le public avec la kora, son instrument traditionnel en jouant l’Abidjanaise, l’hymne national ivoirien. Davido et Ténor, artistes nigérian et camerounais ont, quant à eux créé l’émeute.

Plusieurs personnalités présentes aux obsèques
De nombreuses stars internationales ont fait le déplacement au stade Félix Houphouët- Boigny pour le dernier hommage à DJ Arafat. En dehors des artistes en vogue actuellement tels que Sidiki Diabaté, Davido, Ténor, Kofi Olomidé, Fally Ipupa, Dadju, J Martins, Dibi Dobo, Roga Roga, Naza, Alpha Blondy, etc., étaient également présents de prestigieux artistes ivoiriens comme Bebi Philip, Mix 1er, Espoir 2000, Yodé et Siro, Monique Séka, Claire Bahi, Soumbill, Ismaël Isaac, Kedjevara… Les ministres Maurice Kouakou Bandaman, Hamed Bakayoko, Kandia Camara, Adama Bictogo et les footballeurs Didier Drogba, Kader Kéita… ont assisté à cet hommage.
Kedjevara, Bebi Philip … font passer des messages importants
Kedjevara a appelé tout un chacun à aimer son prochain de son vivant et non à sa mort, car c’est pendant ce temps qu’on peut lui rendre service et lui venir en aide. Tandis que Bebi Philip a appelé à plus d’amour entre artistes du Coupé-Décalé. Le célèbre arrangeur a également appelé tout un chacun à placer Dieu au centre de toutes ses activités. Des messages qui ne sont pas passés inaperçus.

Maurice Bandaman rend un bel hommage au défunt
Le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Kouakou Bandaman a rendu un bel hommage à DJ Arafat. Dans son discours, il a retracé la création du Coupé-Décalé, et a rappelé les orientations pop et world music données par le précurseur DJ Arafat. Transformant ainsi le Coupé-Décalé en une musique mondialement urbaine. Selon le ministre, c’est cette décision qui a fait du Daishikan une icône et un ambassadeur international de la musique ivoirienne à l’extérieur.

Tina Glamour pleure son fils
Tina Glamour, la mère de DJ Arafat a surpris plus d’un en apparaissant à la dernière minute pour un ultime adieu à son fils. Cette scène a ému tout le stade Houphouët-Boigny et déclenché les applaudissements des « chinois », les fans du maître du Coupé-Décalé.

Related posts