Sénégal : Retour du visa d’entrée et de séjour

Le gouvernement sénégalais remet ça. Après avoir instauré en 2012 le visa d’entrée sur son territoire avant de reculer, le gouvernement annonce la reconduction de la mesure dans les meilleurs délais pour « des raisons de sécurité. »

Par Aly Fall

Revoilà le retour du visa d’entrée au Sénégal. Ces derniers jours en effet, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé que pour des raisons de sécurité le gouvernement va réinstaurer la présentation d’un visa pour entrer au Sénégal. « Chaque pays veut savoir qui vient chez lui et quand il va repartir. Et l’un des premiers moyens de contrôler ceux qui rentrent ici c’est de pouvoir les canaliser. Cela nous permet d’apprécier le flux, leurs justifications, mais également leurs durées de séjour. Quand un système de visa est là, avec des dates de validité bien précises, quand quelqu’un rentre, on sait quand il doit sortir. Actuellement, on n’a pas de visa. Par exemple, quelqu’un qui entre dans le pays et qui n’a pas de visa une fois qu’il franchit les portes de l’aéroport peut rester à sa guise », a indiqué M. Ndiaye, dans les colonnes du journal indépendant L’Observateur.

Mais à peine a-t-il exprimé le souhait du gouvernement, que les syndicats du secteur du tourisme s’agitent pour la suspension de cette mesure. Beaucoup se sont offusqués d’une telle mesure, surtout au moment où le ministre du Tourisme fait la promotion de la destination Sénégal à l’international. Pour rappel, le visa d’entrée au Sénégal avait été instauré en 2012 avant que le gouvernement ne revienne en arrière à cause du secteur touristique en déclin. Les sites touristiques étaient quasiment déserts, poussant le gouvernement à annuler le visa d’entrée au Sénégal au grand soulagement des hôteliers. A l’exception des pays de la CEDEAO où la libre circulation des personnes et des biens est garantie à tous les ressortissants de la zone, toutes les personnes entrant au Sénégal devraient bientôt se faire délivrer un visa. La question est donc : Le gouvernement va-t-il encore reculer au regard du tollé général des opérateurs touristiques ? Le temps nous édifiera…

  • 135
    Partages
Pub_Header