Côte d’Ivoire : La plateforme d’associations soroïstes sur les fonts baptismaux

Le regroupement des associations de soutien à la candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020, a été porté sur les fonts baptismaux. Dénommé Générations et Peuples Solidaires, ce mouvement politique entend recruter partout des militants, y compris au RHDP d’Alassane Ouattara.

Par Elisée Charles Gonçalvès

C’est désormais effectif. La plateforme des associations de soutien à la candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020 a été portée sur les fonts baptismaux le lundi 28 octobre 2019 à Abidjan. Dénommée Générations et Peuples Solidaires (GPS), ce mouvement politique qui ressemble plus à un parti politique entend recruter partout des militants, y compris au RHDP d’Alassane Ouattara. Guillaume Soro est absent à cette cérémonie de présentation, mais le Gps a procédé à l’officialisation de son comité d’orientation et de coordination, une sorte de bureau politique chargé de définir la doctrine, les idéaux et la ligne de ce mouvement.

Sans surprise, l’on y découvre des personnalités telles que Bamba Affoussiata Lamine, Alain Lobognon, Méité Sindou ou Sess Soukou Mohamed, tous d’anciens membres du RDR et du RHDP, le parti au pouvoir. Cependant, de l’avis des organisateurs de cette cérémonie, les responsables du GPS ne veulent en aucun cas faire l’apologie de la violence ou d’un ressentiment de vengeance quelconque en dépit des frustrations subies. Au contraire, ils entendent rassembler tous les Ivoiriens, quel que soit leur bord politique, sous la bannière du pardon, de la fraternité et de la renaissance pour contribuer au retour de la paix en Côte d’Ivoire.

Ces responsables qui ont pour slogan « Peuples unis, Peuples forts », ont annoncé dans les jours à venir l’installation des comités locaux de base sur toute l’étendue du territoire après celui de Yopougon présenté ce jour. A noter que ces comités locaux de base constitueront des représentations du GPS dans chaque localité de la Côte d’Ivoire avant la prochaine présidentielle.
Pour rappel, Guillaume Kigbafory Soro (GKS) fut vice-président du RDR, député RHDP et président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Ayant refusé d’adhérer au RHDP- parti unifié tel que voulu par le président de la République Alassane Ouattara, il a été contraint de démissionner du perchoir. Depuis son divorce avec ses alliés d’hier, GKS a décidé de se lancer dans la course à l’élection présidentielle de 2020 au grand étonnement de son mentor d’hier.

Comité  GPS Yopougon

  • 131
    Partages
Pub_Header