Sénégal : Le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies épingle le gouvernement

Dans ses observations, publiées le 07 novembre 2019 et issues de son 5ème Rapport périodique, le Comité des Droits de l’Homme des Nations-Unies y a épinglé le Sénégal, qui a invalidé «injustement» la candidature des deux principaux opposants politiques du pays, lors de la Présidentielle de 2019.

Pour le Comité, qui vient de clôturer sa 127ème session à Genève en Suisse, Karim Wade et Khalifa Sall «ont été privés d’élections sans qu’une limite temporelle à la déchéance de leurs droits d’être éligible n’ait été prévue.» Avant de regretter «l’absence d’exemples concrets d’application du Pacte par des juridictions internes et les messages contradictoires envoyés par le Sénégal.»

Pour rappel, deux haut-magistrats du pays ont été démis de leurs fonctions le 21 Octobre 2019, pour avoir tenu, lors de cette session, des déclarations contradictoires à la position de l’Etat du Sénégal, sur l’affaire Karim Wade.

  • 10
    Partages
Pub_Header