Guinée : les membres du FNDC libérés provisoirement

En prison depuis le 15 octobre dernier suite à une manifestation du Front National Pour La Défense De La Constitution (FNDC), Abdourahmane Sano, Bill de Sam, Elie Kamano, Badra Koné et six autres prévenus ont été mis en liberté hier jeudi 28 novembre.

Leur mise en liberté a été décidée au terme de la première audience en appel de leur dossier respectif. Le juge de la Cour d’appel, Magadouba Sow, a renvoyé les trois dossiers au 5 décembre prochain, pour les débats sur le fond.

Pub_Header