Mali : le Général Lecointre dément l’EI qui revendique la mort des 13 militaires français

La collision entre les deux hélicoptères n’est pas due à des tirs ou à une action des jihadistes qu’ils combattaient apporte comme démenti ferme, le chef d’état-major des armées, François Lecointre, suite aux affirmations du groupe Etat islamique au grand Sahara. «C’est absolument faux ! Il y’a collision entre deux hélicoptères dans une opération de combat très complexe qui nécessite (….) une très fine coordination. Et cette coordination qui est rendue complexe par le combat (…) a entraîné cet accident. Mais pour autant, il n’y a pas eu de prise à partie par les jihadistes, qui étaient poursuivis et qui étaient marqués d’une certaine manière au sol. Il n’y a pas eu donc de retrait d’un appareil face à un tir des jihadistes»

Pub_Header