Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo veut placer son époux au centre des revendications du FPI

Ex-Première Dame de la Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo a appelé samedi à Abidjan, les militants du Front populaire ivoirien (FPI), à ne pas faire du retour de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, l’unique objet, mais plutôt le centre de leurs revendications politiques.

Elisée Charles GONÇALVES

Simone Gbagbo a saisi l’occasion de l’ouverture de la 5ème Assemblée générale ordinaire de l’organisation des femmes du FPI (OFFPI) à Yopougon à Abidjan, pour inviter ses partisans à faire du retour de Laurent Gbagbo, le centre de leurs préoccupations. «Aujourd’hui, dans le combat que nous menons, nous devons le mettre au centre de toutes nos revendications. Je ne dis pas qu’il doit être l’unique objet de nos revendications. Ce n’est pas ce que je dis. Il faut qu’on se comprenne bien. Celui qui dit qu’il veut faire de Gbagbo Laurent, l’unique objet de nos revendications, répondez-lui clairement : arrière de moi Satan», a déclaré Simone Gbagbo.

Ayant pour thème : «Réflexion sur la contribution des femmes du FPI à la réconciliation nationale et aux élections», cette rencontre a eu lieu en présence de plusieurs cadres de ce parti d’opposition et d’une délégation des femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). «S’il (Laurent Gbagbo) n’est pas là, notre vision est tuée. Donc, il doit être là. Mais notre vision, ce n’est pas Gbagbo Laurent, notre vision c’est la Côte d’Ivoire nouvelle», a-t-elle encore déclaré. Avant d’appeler tous les Ivoiriens, aussi bien du pouvoir que de l’opposition, à faire de la Côte d’Ivoire, une Nation où la justice existe.

Pub_Header