Côte d’Ivoire : un véhicule de la gendarmerie incendié par des manifestants

Une opération de traque des fraudeurs d’électricité a tourné au drame mardi dernier à Abidjan. En effet, dans la commune de Port-Bouet, située au sud d’Abidjan, des manifestations ont éclaté suite à une opération de contrôle ; menée conjointement par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) et des éléments de la gendarmerie. Elle visait à appréhender certains utilisateurs ou consommateurs indélicats qui, pour la plupart, ne s’acquittent pas leur devoir. Mais les choses ont tourné au vinaigre puisque les forces de l’ordre et les agents de cette société se sont heurtés à des manifestants en colère. S’en suivent des affrontements, qui ont occasionné trois véhicules incendiés, dont un de la gendarmerie.

Pour rappel, la fraude sur l’électricité, combattue par les autorités est loin de connaître son épilogue. De nombreux consommateurs désirant avoir du courant électrique domestique sont obligés de débourser des sommes faramineuses et d’attendre de longs mois avant d’avoir un compteur d’électricité. Dans certaines zones non couvertes par la CIE, les populations s’organisent pour trafiquer les réseaux électriques d’où ces descentes inopinées de la gendarmerie, pour combattre ce fléau.

Pub_Header