Côte d’Ivoire : ADO promet une présidentielle ouverte et apaisée

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp) a organisé les jeudi et vendredi derniers à Yamoussoukro, un meeting d’hommage à Félix Houphouët-Boigny, premier président de la république de Côte d’Ivoire. Occasion pour le chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara, de promettre une présidentielle 2020 apaisée et ouverte à tout le monde.

Elisée Charles GONÇALVES

Alassane Dramane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien et président du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp), le parti au pouvoir, a rassuré les Ivoiriens et la communauté internationale, sur la tenue en 2020, de la prochaine élection présidentielle dans «une ambiance de sécurité, de paix et de liberté». A cet effet, il a promis que la prochaine élection présidentielle sera ouverte à tout le monde, avant de rejeter toute idée de transition et de report de ces joutes électorales. «Si vous me demandez de faire un troisième, on en reparlera. Merci à tous. Je veux insister pour dire que tout se passera bien comme en 2015. Parce que les élections seront libres, transparentes et démocratiques comme cela a été le cas en 2015…Vous pouvez me faire confiance. Mais donc ADO ne peut pas être exclu. Il n’y aura pas d’exclusion de qui que ce soit y compris ADO. Si ADO décide d’aller de l’avant, il n’y aura pas d’exclusion, personne ne sera exclu», a-t-il indiqué.

Le chef de l’Etat a également demandé à ses compatriotes, d’avoir une pensée pieuse pour l’ancien Président ivoirien et le remercier pour son bilan. Il a assuré qu’il ne ménagera aucun effort pour le renforcement de la paix dans le pays sans distinction aucune. «Notre devoir, c’est de rassembler tous les Ivoiriens sans exception. Je voudrais profiter de ma présence à Yamoussoukro, pour vous rassurer en ce qui concerne l’élection présidentielle de 2020, que tout se passera bien. Je vous demande de prier pour le Président Félix Houphouët-Boigny pour qu’il continue de reposer en paix et de prier pour la paix en Côte d’Ivoire», a-t-il conclu.

Accompagné de son épouse, le chef de l’Etat a pris part à une messe dans la cathédrale de Yamoussoukro en commémoration du 26ième anniversaire du décès de Houphouët Boigny, avant de déposer une gerbe de fleurs sur la tombe de l’illustre disparu.

  • 5
    Partages
Pub_Header