Côte d’Ivoire : la TNT mise en service

Le numérique est en marche dans le paysage audiovisuel de la Côte d’Ivoire, avec le lancement de la Télévision numérique terrestre, le week-end dernier.

Elisée Charles GONÇALVES

Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias a procédé à la mise en service de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), samedi dernier à Bouaké (centre de la Côte d’Ivoire) à l’occasion de la cérémonie officielle de basculement vers la nouvelle technologie de diffusion d’image et de son.

Selon le porte-parole du Gouvernement ivoirien, ce nouveau dispositif devrait permettre de mieux capter les chaînes de télévision nationale. «Pas de coupures d’images ni de son durant l’orage. Cela a permis l’installation de trois MUX qui sont des boîtiers qui permettent de faire la compilation des différentes chaînes. Un MUX pour 7 chaînes gratuites à savoir RTI 1, RTI 2, RTI 3, A+ Ivoire, NCI, Life TV et 7 Info et deux MUX nécessitant un abonnement. Même s’il pleut, quand vous avez votre antenne UHF après abonnement, pas de coupure d’images ni de son durant l’orage et c’est gratuit durant tout le temps», a-t-il déclaré. Avant de féliciter les responsables de la Société Ivoirienne de Télédiffusion (IDT) et aux partenaires techniques qui ont piloté ce projet.

Pour rappel, les travaux du projet de la TNT ont eu lieu du 03 Avril au 28 Septembre 2019. D’un coût global de 960 millions de FCFA, ce projet vise la vulgarisation du numérique et du digital dans le domaine de la télévision.

La TNT devrait permettre à terme, d’obtenir une meilleure qualité d’image et la réduction des coûts de transmission et de diffusion. Un décodeur vendu à 10.000 FCFA et une antenne UHF à 6 000 FCFA devraient permettre aux téléspectateurs de bénéficier des chaînes disponibles qui sont RTI 1, RTI 2, A+ Ivoire et NCI, entre autres.

Pub_Header