Côte d’Ivoire : les autorités épongent 771 milliards de FCFA de la dette intérieure

Près de 771 milliards de FCFA de dette ont été épongés par le Gouvernement, selon les autorités ivoiriennes. Mais malgré tout, les créanciers attendent plus de l’Etat.

Elisée Charles GONÇALVES

Les autorités ivoiriennes ont révélé que près de 771 milliards de FCFA de dette intérieur ont été payés aux fournisseurs en 2019 en Côte d’Ivoire. L’affirmation émane du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly (Photo), lors d’une réunion du Comité Technique de Concertation (CTC) dans le cadre du dialogue Etat / secteur Privé, organisé par le Comité de Concertation État/ secteur privé (SE-CCESP).

Le ministre a rassuré les créanciers restants que le Gouvernement va éponger le reste de la dette. Il promet en effet, que tout sera fait pour que cette dette soit traitée dans les délais (…)

Pour le ministre des finances, le dialogue doit se poursuivre de manière à ce que des décisions soient prises et des réponses aux préoccupations du secteur privé soient trouvées pour améliorer la croissance économique du pays.

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, présent à cette rencontre, a annoncé lui, que les discussions se poursuivaient entre le secteur privé et l’Etat pour permettre une relation basée sur la confiance de part et d’autre. «Les discussions n’ont jamais été rompues, puisque nous échangeons avec les différents ministres par rapport aux préoccupations du secteur privé. Tout à l’heure, le ministre a énuméré un certain nombre de points, mais nous les hommes d’affaires, voulons aller plus vite. Concrètement les efforts sont faits çà et là, il faut le reconnaître comme l’a dit tout à l’heure le ministre», a précisé Fama Touré.

Pub_Header