Uemoa : ADO annonce la fin prochaine du CFA au profit de l’ECO

Le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara (ADO), a profité de la visite d’Emmanuel Macron ce samedi à Abidjan, pour annoncer la fin prochaine du franc CFA, qui sera remplacé par l’ECO.

Aly FALL

Les huit pays de l’actuelle zone franc en Afrique de l’Ouest vont couper les liens techniques avec le Trésor et la Banque de France, ils géreront eux-mêmes cette monnaie sans interférence de la France. «En accord avec les autres chefs d’État de l’UEMOA, nous avons décidé de faire une réforme du franc CFA», a-t-il annoncé devant le chef de l’Etat, Emmanuel Macron en visite de deux jours en Côte d’Ivoire.

Selon ADO, les liens techniques avec la France sont en grande partie coupés, c’est-à-dire que Paris ne cogérera plus la monnaie de ces huit pays. «Les réserves de change ne seront plus centralisées par la France et l’obligation de verser 50 % de ces réserves sur le fameux compte d’opération du Trésor français disparait», a-t-il encore ajouté.

Jusque-là, Paris avait un représentant à la BCEAO, la Banque centrale des états d’Afrique de l’Ouest, un autre à la commission bancaire, et un dernier au conseil de politique monétaire.

Désormais, ce ne sera plus le cas, comme demandé d’ailleurs par des associations panafricanistes à l’image du collectif «Sortir du CFA», qui a toujours exprimé ce souhait. En effet, lesdites associations avaient applaudi des deux mains, quand le président béninois, Patrice Talon avait indiqué que le Bénin allait retirer toutes ses réserves de la Banque centrale de France. Et elles demandaient, dans la foulée, que tous les présidents de l’espace Uemoa en fassent autant, pour couper le cordon ombilical avec l’ancienne puissance coloniale.

Maintenant que la fin prochaine du CFA a été annoncée, la question est de savoir quand exactement la nouvelle monnaie ECO va entrer en vigueur dans l’espace ?

  • 22
    Partages
Pub_Header