Côte d’Ivoire : l’enregistrement sonore qui risque de perdre Guillaume Soro

Guillaume Soro a des soucis à se faire. Le Président de Génération des Peuples Solidaires (GPS), actuellement en Europe, serait l’instigateur d’un projet de coup d’Etat contre Alassane Dramane Ouattara. Ce qui serait d’ailleurs l’une des raisons du mandat d’arrêt lancé contre lui.

Aly FALL

Guillaume Kigbafory Soro risque gros. Dans un enregistrement sonore en notre possession et dont l’authenticité ne fait aucun doute, il planifiait un funeste projet de coup d’Etat contre l’actuel tenant du pouvoir, Alassane Dramane Ouattara.

A son anonyme interlocuteur, il dit : «Nous, on est là. On est dans la garde du Président, à la maison. On est dans la garde au palais. On est positionné un peu partout (…) On a l’armée (…) Il vont bouger. Il vont basculer. Il y aura quelques-uns, les pro IB qui ne seront pas avec nous (…) Dans ce genre d’action, c’est la puissance de feu qui rallie tout le monde.»

Même si le son est à peine audible, on entend Guillaume Soro dessiner ce qui allait être un chao en Côte d’Ivoire. Il semblait être sûr de ses soutiens en répondant à son interlocuteur, qui voulait apparemment en savoir davantage, sur ses soutiens et son état d’esprit.

A y voir de près, l’homme avec qui il discutait, le sondait au téléphone. Il voulait connaitre les plans de l’ancien Président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Et Manifestement, Soro avait confiance en lui, puisqu’ il lui révèle même et au détails près, les noms des Gradés de l’armée qui sont avec lui. En effet, Soro lui confie que : «Wattao, Imorou, Shérif, Vetcho, tout ceux-là sont là, Loss, Fofié… » ont déjà adhéré à sa cause et qu’ils seraient déjà sur le pied de guerre.


A propos de Wattao….

Parmi ces soldats cités, le nom de Wattao ne passe pas inaperçu. Il fut en effet, l’un des hommes de main de Soro, lors de la guerre en Côte d’Ivoire, en 2004. Nommé Commandant de la Garde républicaine par Alassane Ouattara, il a même fait l’objet d’une promotion, dernièrement. Malgré son état de santé très fragile qui l’a poussé à aller se soigner aux USA, Wattao a été promu Colonel-major au même titre que certains de ses compagnons de l’ex-rébellion et du chef d’Etat-Major de Côte d’Ivoire, Lassina Doumbia qui lui, devient Général de corps d’armée.

Ces nominations interviennent dans un contexte où la menace Soro se précise de plus en plus. Est-ce une façon pour Ouattara de fidéliser ces redoutables chefs de guerre et de les éloigner de Soro ? L’on ne saurait y répondre, mais assurément, Ouattara sent que quelque chose se prépare.

A propos de l’enregistrement, l’un des avocats de Soro, en l’occurrence Me Afoussiata Bamba Lamine aurait indiqué que, bien qu’authentifié, il date de 2017 et est devenu par conséquent, sans objet. Mais un autre juriste lui apporte la réplique en affirmant que : «le fait que l’audio date de 2017 n’empêche pas que les poursuites soient engagées.»

En plus d’autres accusations, comme le détournement de deniers publics, Soro risque de se voir accuser de tentative de coup d’Etat et de troubles à l’ordre public. Actuellement en France où il passe les vacances de Noël avec sa famille, Guillaume Soro fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Sa participation à la prochaine élection présidentielle de 2020 semble plus que jamais compromise, malgré la mobilisation de ses partisans.

  • 222
    Partages
Pub_Header