OMVS : une «belle réussite d’intégration africaine», selon son haut-commissaire

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) est une «belle réussite d’intégration africaine» en Afrique où «il n’y a pas beaucoup de succès» dans ce domaine, estime son haut-commissaire, Hamed Séméga (photo).
 
«Il n’y a pas beaucoup de succès (…) en matière d’intégration» en Afrique, selon M. Séméga, qui prenait part, vendredi, à Dakar, à une cérémonie de remise des prix aux lauréats d’un concours de photographie organisée par l’OMVS sur le thème : «Le Sénégal, fleuve de vies». 
 
«Il faut des exemples concrets de volonté politique concrète, pour vaincre la fatalité du sous-développement», a ajouté le haut-commissaire de l’organisation fédérant la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.
 
L’OMVS, fondée en 1972, va organiser des «journées portes ouvertes» en mars prochain, à Nouakchott, selon ses dirigeants.
 
C’est un instrument de coopération dans les domaines de l’eau, de l’environnement, de l’énergie, etc., pour ses Etats membres.

Pub_Header