Côte d’Ivoire : Lobognon, Soul to Soul et Traoré Babou transférés

Les principaux proches de Guillaume Soro ont été transférés dans différentes prisons. Les autorités judiciaires disent craindre de «sérieuses menaces sécuritaires» sur la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan.

Elisée Charles Gonçalvès

Le député ivoirien Alain Lobognon, Souleymane Koné Kamaraté dit Soul to Soul et Traoré Babou, tous des proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafory Soro, ont été transférés mercredi vers d’autres centres pénitenciers après deux semaines de détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), à la lecture d’une note signée du directeur de l’administration pénitentiaire Boubakar Coulibaly.
Alain Lobognon est désormais incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction de la ville balnéaire de Grand-Bassam. Tandis que Soul to Soul et Traoré Babou-un autre compagnon du président du GPS- sont devenus pensionnaires de la prison de Toumodi.

Selon les autorités judiciaires et pénitentiaires, cette décision a été prise en raison d’un sureffectif à la Maca. A propos de Lobognon, elles estiment que sa détention à la MACA laisserait « apparaître de sérieuses menaces sécuritaires » sur la prison.

Ce transfèrement intervient au lendemain d’une tentative manquée d’extraction. L’opération n’avait pu avoir lieu en raison de la « réclamation » des détenus « de parler à leurs avocats et connaître leur destination », selon leurs proches.

Pub_Header