Angola : l’origine licite de la fortune d’Isabel Dos Santos remise en cause

Des documents ayant fait l’objet d’une fuite révèlent comment la femme la plus riche d’Afrique a fait sa fortune en exploitant son propre pays.

Isabel dos Santos a réalisé des transactions lucratives concernant sur plusieurs spéculations et bien notamment des titres fonciers, le pétrole, les diamants et les télécommunications lorsque son père était président de l’Angola, un pays d’Afrique australe riche en ressources naturelles.

Les documents montrent comment elle et son mari ont été autorisés à acheter de précieux biens de l’État dans le cadre d’une série de transactions suspectes.

Mme Dos Santos affirme que les allégations contre elle sont entièrement fausses et qu’il y a une chasse aux sorcières du gouvernement angolais sous fond de motivations politiques.
La fille de l’ancien président a élu domicile au Royaume-Uni et possède des propriétés coûteuses dans le centre de Londres.

Elle fait déjà l’objet d’une enquête des autorités angolaises pour corruption et ses avoirs dans le pays ont été gelés.

  • 10
    Partages
Pub_Header