Expulsion : Kémi Séba en colère contre les autorités du Sénégal

L’activiste Kémi Séba, finalement expulsé du Sénégal dans la journée du lundi 24 février, n’a pas attendu longtemps pour régler ses comptes avec le Président Macky Sall ainsi que les forces de l’ordre de l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar.

Par Aly Fall

Kémi Séba est amer. L’activiste Franco-béninois ne digère pas le traitement subi à l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar, où il a débarqué dimanche nuit aux alentours de 22h30 pour assister à son procès contre la BCEAO,le lendemain lundi.

De retour à Bruxelles sous bonne escorte, il s’est longuement expliqué sur sa page Facebook pour exprimer sa colère contre les autorités sénégalaises. «Je suis resté dans la prison de l’aéroport sans manger. Heureusement qu’il y avait quelqu’un qui m’a donné quelque chose à manger. Au moment de mon embarcation les policiers m’ont dit que j’allais partir de gré ou de force. Et ces forces de l’ordre étaient commandées par le ministre de l’Intérieur et ce ministre de l’Intérieur était commandé par le Président Macky Sall, l’un des plus grands serviteurs de la France», a-t-il dénoncé. Avant d’ajouter : «Macky Sall a voulu m’humilier mais ça ne m’arrêtera pas. Leur stratégie était de me juger sans que je me présente. Il pensait que je n’allais pas venir au Sénégal pour un jugement. Mais, qu’ils sachent que je suis un lanceur d’alerte et mon rôle est de montrer les limites des États.»

Pour rappel, l’activiste devait assister au Sénégal à son procès contre la BCEAO qui l’a assigné en justice pour avoir brûlé un billet de 5000 Francs CFA en 2017, dans le cadre de son combat contre le Franc Cfa. Le procès a finalement été renvoyé à la demande de l’avocat de Kémi Séba, Me Khoureïchi Bâ.

  • 1
    Partage
Pub_Header