Assurance Izikare : le Camerounais Bertrand Nkengne et ses cofondateurs jouent de leur créativité

Pour aider leurs familles en Afrique à se soigner mieux contre le Covid-19, Bertrand Nkengne et ses cofondateurs de la scène Tech africaine et diasporique, ont rivalisé d’ingéniosité pour renforcer le dispositif santé sur le continent.

Par Rudy Casbi

La planète entière est engagée dans le combat contre le coronavirus. Et l’Afrique n’est pas en reste. Dès lors, Bertrand Nkengne et ses partenaires ont créé Izikare, une plateforme d’Assurance Santé digitale, au bénéfice de la diaspora africaine. En souscrivant dès 0,5 euro par jour, un contrat d’assurance, Izikare vous permet de bénéficier de soins auprès des professionnels. Pas d’avance de frais pour soigner votre famille en Afrique. Ce qui est une bouffée d’air pour la diaspora durant cette période difficile. « Nous travaillons avec un réseau de plus de 900 professionnels, 500 centres de santé, 300 laboratoires et de nombreuses pharmacies sur le continent africain », affirme Bertrand Nkengne.

Pour faciliter la prise de contact, Izikare dispose de la télémédecine. Une équipe de 12 personnes y travaille chaque jour. Et le médecin-chirurgien Pierre Abadie, travaille en étroite collaboration avec les médecins en Afrique. A en croire les souscripteurs, Izikare est un gage de qualité et de sécurité qui permet d’exprimer leurs attentes ; étape nécessaire pour son développement. Toutefois, vous pouvez retrouver notre équipe technique à HEC Incubateur, à Station F à Paris. C’est d’ici qu’elle opère au Cameroun, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Niger et au Sénégal.

Union face au Covid-19

Pendant que la pandémie sévit à travers le monde, Bertrand Nkengne, décide de lancer une opération nationale au Burkina Faso. « Notre objectif c’est d’être au plus près des diasporas et des personnes malades durant le Covid-19 », indique-t-il. Alors que le Nord semble entrevoir la fin de la première vague du Covid-19, l’Afrique se prépare à affronter cette pandémie sans les mêmes moyens. C’est la raison pour laquelle Izikare met gratuitement à la disposition de tous les médecins et des assurés africains sa plateforme ALLODOCTA de téléconsultation médicale, de carnet de santé numérique ainsi que son système d’ordonnances sécurisées. Afin d’éviter la contrefaçon médicamenteuse, particulièrement fréquente en Afrique.

ALLODOCTA est présent dans 10 pays africains, et ambitionne de devenir la première plateforme de soins à la disposition des Africains, puis financée par la diaspora africaine.

Avec Izikare, l’époque appelle à un esprit d’entraide bien que chacun soit éprouvé par cette période difficile. « Les diasporas souffrent en Europe. Le confinement affaiblit les ressources financières du foyer mais l’esprit de solidarité que nous éprouvons vis-à-vis de nos familles sur le continent est intact. C’est pourquoi, nous avons confiance sur la capacité de la diaspora à se mobiliser pour la santé de ses proches durant le Covid-19 sur la plateforme allodocta.com », dit-il.

Pub_Header