Côte d’Ivoire : la candidature d’Henri Konan Bédié déclenche la colère de Tiken Jah Fakoli

Henri Konan Bédié, est candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle d’octobre prochain. Cette décision a déclenché la colère de l’artiste reggae, Tiken Jah Fakoli.

Elisée Charles Gonçalvès

Aimé Henri Konan Bédié, a accepté d’être candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 pour son parti, le PDCI-RDA. Il l’a annoncé samedi 20 juin, lors d’une rencontre avec les représentants des structures et des organes du parti. « Je viens d’écouter, avec beaucoup d’attention et d’intérêt, vos représentants. Je suis, à la fois, surpris et heureux du contenu de vos messages me demandant d’être candidat à l’élection du candidat de notre parti à la présidentielle d’octobre 2020. Heureux et fier d’une telle démarche de votre part, je voudrais, en retour vous remercier et vous exprimer toute ma reconnaissance. Oui, chers représentants des structures du parti, je me sens, encore une fois, honoré par cet acte militant, fait de responsabilité, qui démontre votre engagement collectif à mes côtés et de la confiance que vous placez en moi », avait-il déclaré à la grande surprise de l’opinion nationale et internationale.

Même si cette déclaration était plus ou moins prévisible, il n’empêche que le candidat le plus âgé de Côte d’Ivoire à l’élection présidentielle, continue à s’attirer les critiques de certains leaders d’opinion tels que l’artiste Tiken Jah. « Quand il était au pouvoir, il a fait quoi ? Bédié, c’est le président le plus vaurien de l’Afrique ; il n’a jamais souffert. Donc il ne peut pas comprendre les difficultés des Ivoiriens. J’apprends qu’il veut être candidat. Bédié veut être candidat ; il veut être candidat où ? En 2010, il n’a pas fui le débat ? Il a fui le débat. On lui a dit de venir expliquer ce qu’il va faire pour les Ivoiriens, il a fui en donnant des arguments qui ne tiennent pas la route… Moi, je ne suis pas avec quelqu’un. Je suis avec la Côte d’Ivoire. Je suis avec les Ivoiriens », a-t-il dit dans une vidéo disponible sur les réseaux sociaux.

Tiken Jah Fakoli souhaite que les trois grands leaders politiques de la Côte d’Ivoire que sont Bédié, Ouattara et Gbagbo se retirent des élections d’octobre 2020.

Pub_Header