Côte d’Ivoire : des terroristes arrêtés

Au nouveau camp d’Akouédo, le ministre de la défense Hamed Bakayoko, a annoncé l’arrestation des terroristes responsables de la dernière attaque qui a frappé la Côte d’Ivoire. Il plaide l’union sacrée autour des forces de l’ordre pour sauver la nation.

Elisée Charles Gonçalvès

En visite au camp d’Akouédo lundi 22 juin 2020, le ministre Hamed Bakayoko, a annoncé les arrestations des terroristes responsables de la dernière attaque au nord de la Côte d’Ivoire. En effet, des opérations menées dans cette localité du pays, 27 présumés terroristes ont été appréhendés, du matériel de communication saisi et de la logistique détruite. Ces opérations ne se sont toutefois pas arrêtées, car l’armée ivoirienne, en collaboration avec celle du Burkina Faso, a déployé un impressionnant dispositif autour du parc de la Comoé pour traquer ces djihadistes.

« Beaucoup de ces personnes qui ont commis cet acte criminel terroriste sont sous les verrous. Hier encore, on me rendait compte des arrestations très importantes des personnes qui étaient directement en action. Et on a retrouvé certaines photos dans leurs portables, qui montrent ce qu’ils ont filmé. Je suis très fier de la capacité de réaction et d’investigation de nos forces. », a-t-il révélé.

Toujours selon le ministre de la Défense, tous ceux qui étaient impliqués aussi bien dans les attentats de Grand-Bassam que de Kafolo sont en voie d’arrestation. Avant d’expliquer que le but de ces terroristes était de désorganiser les forces de défense pour mieux posséder le territoire. Il appelle donc l’armée et la nation entière à faire bloc contre l’ennemi commun.

Pour rappel, dans la nuit du 10 au 11 juin dernier, l’armée ivoirienne a subi une lourde perte (11 militaires et un gendarme tué) lors d’une attaque terroriste à Kafolo, près de la frontière ivoiro-burkinabè. À l’accueil des six blessés sur le tarmac du GATL à Abidjan, Hamed Bakayoko, avait promis traquer les auteurs de cette attaque. Il a également promis l’aide et le soutien de l’Etat aux forces de l’ordre dans l’accomplissement de leur mission régalienne.

  • 1
    Partage
Pub_Header