Mali : le fils du Président IBK, Karim Kéita démissionne de la présidence de la Commission Défense de l’Assemblée nationale

Le mouvement du 05 juin qui réclame le départ du Président IBK, peut se contenter de la démission de son fils à la tête de la Commission Défense, Sécurité et Protection civile de l’Assemblée nationale.

En effet, Karim Kéita a, dans une déclaration largement partagée sur les réseaux sociaux et confirmée par des proches fait savoir qu’il quittait cette instance très stratégique qui lui permettait d’être parmi les hommes les plus informés du pays. Il motive cette décision par son amour du Mali.

«Je mets le Mali au-dessus de tout. Aucun sacrifice n’est trop grand pour le Mali. Je ne souhaite plus être un argument pour des personnes en mal de programme, ni être un frein au dialogue entre Maliens pour aboutir à un apaisement de la situation socio-politique de notre pays », argue celui que certains de ses compatriotes présentent comme l’enfant gâté de la République. Il a fait cette déclaration ce lundi 13 juillet.

En redevenant un « simple député », Karim Kéita espère être oublié par ses contempteurs,et poursuivre ainsi son action « au service des électeurs et électrices de la Commune II de Bamako et à l’amélioration des conditions de vie et de travail des Maliens et Maliennes ».

  • 13
    Partages
Pub_Header