Afrique du Sud : vers l’autorisation de la polyandrie

La proposition fait partie des réformes que le ministère des affaires intérieures s’apprête à présenter prochainement au parlement. Ces réformes sont consignées le ‘’ livre vert sur les mariages’’. Un livre vert qui vise à travailler à l’élaboration d’un nouveau projet de loi sur le mariage unique et alignera le régime du mariage du pays sur le principe constitutionnel d’égalité. Ainsi donc selon la proposition de loi, une femme serait autorisée à épouser, si elle le désirait, plus d’un homme à la fois. Un projet de loi officiel devrait être présenté devant le Parlement d’ici 2024.

Selon la presse locale, le ministère en charge de la réforme, a établi et publié une méthodologie minutieuse dont la première phase est la « Publication du projet de politique sur le mariage pour commentaires du public dès le 30 avril 2021 ». Et déjà dans le pays et sur les réseaux sociaux, les débats allaient bon train. Notamment entre ceux qui croyaient que la polyandrie au lieu de travailler à une égalité constitutionnelle, allait plutôt créer des disparités culturelles importantes qui pourraient mettre à mal le tissu social du pays. Et ceux pour qui légaliser ce type d’union allait grandement œuvrer à la liberté et à l’épanouissement de la femme et par là contribuer à la stabilité des couples et donc de la société.

Pub_Header