CEA : des actions concrètes pour faire avancer la cause de l’Afrique !

L’Ambassadeur Mohammed Arrouchi du Maroc (Photo), s’exprimant au début de la réunion d’experts, félicite la CEA d’avoir transformé les idées en actions afin de renforcer les capacités des États membres, par exemple dans le domaine des données et des statistiques et des investissements du secteur privé dans le secteur de l’énergie, entre autres.

Par Nicola ABENA

Mohammed Arrouchi déclare qu’au cours des deux dernières années pendant lesquelles il occupait ce poste, il a été témoin du ferme engagement et du succès de la CEA, non seulement en aidant les États membres à renforcer leurs capacités, mais aussi en canalisant tous les efforts et l’expertise nécessaires pour mettre en œuvre les résolutions convenues de faire avancer le programme de développement de l’Afrique.

« Même dans le contexte de la COVID-19, nous avons pu, à la CEA, transformer les défis en opportunités alors que le Secrétariat entreprenait des études pour estimer les effets socio-économiques de la COVID-19 en Afrique, notamment sur la base de l’espace budgétaire, du profil de la dette et de la dette extérieure », déclare le Représentant permanent du Maroc auprès de l’Union africaine et de la CEA.

Pour sa part, l’Ambassadeur Tesfaye Yilma, Représentant permanent de l’Éthiopie auprès de la CUA et de la CEA, déclare que la conférence est opportune et essentielle pour comprendre les conséquences socio-économiques complexes de la COVID-19.

Il affirme que l’Afrique a fait de gros efforts pour lutter contre la pandémie et réduire ses effets socio-économiques, mais n’est pas encore sortie de l’auberge.

Pub_Header

Post Author: Neo Africa News