Côte d’Ivoire : le gouvernement réagit à la sortie de l’UE

La sortie de l’Union européenne sur l’élection présidentielle ivoirienne et le choix des candidats n’est pas totalement du goût du gouvernement de ADO, qui a publié hier un communiqué, pour remettre les choses à l’endroit.

Dans le document signé du ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire et parvenu à la Rédaction de Néo, le gouvernement «se réjouit de la volonté de l’Union européenne, partenaire historique de la Côte d’Ivoire, de l’accompagner dans le processus électoral», mais «réaffirme que l’Etat de la Côte d’Ivoire est respectueux de l’ensemble des droits et libertés consacrés par la Constitution et par les instruments juridiques internationaux.»

Ally Coulibaly de rassurer «l’opinion nationale et internationale que toutes les dispositions sont prises pour garantir la tenue, le 31 octobre 2020, d’élections paisibles, transparentes et libres en Côte d’Ivoire.»

Pub_Header