binary options martigale strategy www binari com binary options auto trader boat cual es la mejor estrategia para opciones binarias stock exchange là gì trade option คือ

Ébola en Côte d’Ivoire : un cas confirmé, un cas suspect et neuf cas contacts signalés

La Côte d’Ivoire a lancé depuis lundi, à Abidjan, la vaccination contre Ebola des populations à haut risque, parmi lesquelles les travailleurs de la santé en première ligne et les contacts du cas confirmé.

« Le vaccin contre Ebola est un outil essentiel dans la lutte contre le virus et la priorité absolue est donc d’agir rapidement et de commencer à protéger les personnes à haut risque face à la maladie », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour l’Afrique. « La vitesse à laquelle la Côte d’Ivoire a accéléré la vaccination est remarquable et montre qu’avec une solidarité sous-régionale efficace, nous pouvons rapidement prendre des mesures pour étouffer des infections mortelles qui peuvent potentiellement devenir de grandes épidémies », a-t-elle ajouté.

Après l’apparition d’un premier cas le 14 août, la Côte d’Ivoire a pu, en à peine deux jours, commencer la vaccination avec le vaccin rVSV-ZEBOV contre Ebola fabriqué par Merck car les doses que l’Oms a contribué à obtenir pour lutter contre une précédente épidémie de quatre mois en Guinée ont été promptement envoyées par la Guinée à la Côte d’Ivoire.

Le déploiement du vaccin depuis la Guinée concernait 2.000 vaccins de Merck qui ont été utilisés dans le cadre d’une « stratégie en ceinture » consistant à vacciner les personnes qui ont été en contact avec un patient atteint d’Ebola, ainsi que les intervenants et soignants en première ligne.

En plus du cas confirmé, un cas suspect et neuf cas contacts ont été identifiés et sont suivis. Aucun décès n’a été enregistré.

Pub_Header