Evasion fiscale : l’Afrique perd 25,8 milliards de dollars chaque année

Dans un rapport rendu public, le site d’information financière et économique relatif à la Bourse dans les 8 Pays de l’UEMOA révèle que plus globalement, l’évasion fiscale au niveau africain est estimée à 25,8 milliards de dollars chaque année.

Selon ces données révélées par Tax Justice Network, un réseau britannique axé sur la recherche, l’analyse et le plaidoyer dans le domaine de la réglementation fiscale et financière internationale, le Sénégal est classé, par exemple, à la 5ème position sur une liste de 14 pays de la sous-région.

La Guinée, le Burkina Faso, le Bénin et le Cap-Vert sont les pays les moins impactés par le phénomène. Mais d’après le document, c’est le Nigeria qui est le plus impacté par le phénomène avec une perte de près de 11 milliards de dollars chaque année.

Plus surprenant, la Côte d’Ivoire, 3ème économie derrière le Ghana, voit chaque année 237 millions de dollars échapper au fisc. L’autre grande surprise est la Gambie et le Libéria, deux petits pays qui enregistrent chaque année entre 198 et 194 millions de dollars de fuites vers les paradis fiscaux.

Plus globalement, l’évasion fiscale au niveau africain est estimée à 25,8 milliards de dollars chaque année.

  • 6
    Partages
Pub_Header