Guinée Bissau : Umaro Sissoco Embaló refuse de reconnaître la réélection de Alpha Condé

De retour d’un voyage officiel en Mauritanie ce lundi, le président de la Guinée Bissau n’a pas hésité à livrer le fond de sa pensée sur la décision de la Cour Constitutionnelle qui avait confirmé la victoire d’Alpha Condé.

Umaro Sissoco Embaló a ainsi préféré ne pas féliciter le président de la République de Guinée. « Je ne vais pas féliciter Alpha Condé. C’est ma position personnelle. Je ne le féliciterai pas, car je ne suis pas d’accord avec le déroulement de l’élection », a déclaré le chef de l’État, à l’aéroport d’Osvaldo Vieira. Ses propos sont rapportés par les médias Bissau guinéens, Embaló a jugé la situation post-électorale «troublante» en Guinée Conakry et que la CEDEAO suit son évolution. Le président guinéen estime qu’ « il y aura un sommet pour analyser la situation. »

Umaro Sissoco Embaló avait annoncé d’ailleurs la couleur en août dernier, lors du sommet des chefs d’État de la Cedeao, en s’insurgeant contre la politique de troisième mandat illégalement mise en branle par nombre de ses homologues de la sous-région. Un troisième mandat qu’il qualifiait aussi de « coup d’État ».

  • 7
    Partages
Pub_Header