Cameroun : Blaise Liberté Ndoman à la tête de VMP, une entreprise d’agrobusiness

A 31 ans, Blaise Liberté Ndoman est un chef d’entreprise, qui innove dans le domaine du numérique et de l’agrobusiness. Pour ce spécialiste en gestion et analyse des projets, les effets de la double crise actuelle ne devraient pas être fatals pour le secteur des PME / PMI en forte concurrence et en pleine expansion au Cameroun.

Par Nicolas Abena

Comment qualifiez-vous l’environnement, dans lequel votre entreprise évolue ?
L’environnement de l’entreprise comme l’ensemble des facteurs socio-économiques, qui influent sur la vie de l’entreprise, et que l’entreprise ne contrôle pas déterminent son comportement. Partant de ce postulat et se référant au contexte qui est le nôtre, nous pouvons qualifier notre environnement de stable et favorable au vu des possibilités qui s’offrent à nous : la demande est réelle, le besoin est existant et les outils sont mis à disposition.

Dans ce contexte de crise sanitaire mondiale, le marché vous est-il favorable ?
Oui. Parce que cette crise sanitaire qui a causé de nombreux dégâts, non seulement sur le plan sanitaire mais également sur le plan socio-économique, a permis à plusieurs personnes de prendre conscience sur les avantages liés à l’auto emploi ou l’entreprenariat notamment dans le domaine du numérique et l’agro business.

Quel est le profil de l’entreprise qui fait appel à vos services ?
Les entreprises qui nous font appel en général sont celles qui ont du mal à décoller, qui rencontrent des difficultés internes. On a aussi affaire aux entreprises qui veulent étendre leurs activités, qui ont besoin d’être meilleures mais aussi les promoteurs qui veulent matérialiser leurs idées en projets. Nous intervenons auprès des TPE, PME, START-UP et des tout jeunes entrepreneurs.

Vous parlez du management de proximité, comment le définissez-vous ?
Notre objectif est essentiellement celui d’être proches des entreprises ou des entrepreneurs. De la conception à la matérialisation de leurs idées ou de leurs projets, en leur apportant tous les outils et expertises nécessaires. Notre rôle est de soutenir (tout en considérant la situation économique) à moindre coût tous ceux qui ne peuvent pas se payer les services d’un consultant ou d’un cabinet.

  • 41
    Partages
Pub_Header