Sénégal : la BAD va appuyer la Grande muraille verte

La Grande muraille verte va être appuyée par la Banque africaine de développement (BAD). Cette dernière s’est engagée à mobiliser 6,5 milliards de dollars américains sur 5 ans. L’objectif est de restaurer les paysages désertiques actuels de l’Afrique, en assurant la sécurité alimentaire, en créant des emplois et en incitant des millions d’Africains, du Sénégal à Djibouti, à rester dans la région du Sahel.

Il faut noter que le changement climatique est la cause de températures extrêmes, de précipitations fluctuantes et de la sécheresse au Sahel, une région où vivent 250 millions de personnes dans dix pays, dont les moyens de subsistance et les progrès durement acquis en matière de développement sont menacés.

Le plan de la Grande muraille verte consiste à planter une mosaïque d’arbres, de prairies, de végétation et de plantes sur 8 000 km de long et 15 km de large à travers le Sahara et le Sahel pour restaurer les terres dégradées et aider les habitants de la région à produire une nourriture adéquate, à créer des emplois et à promouvoir la paix.

  • 4
    Partages
Pub_Header