Europe : plus de 18.000 migrants mineurs ont disparu en 3 ans

Plus de 18 000 migrants mineurs ont disparu ces trois dernières années en Europe, selon le collectif de journalistes Lost in Europe qui se base sur des données officielles récoltées dans 31 pays.

C’est un chiffre alarmant. Entre 2018 et 2020, plus de 18 000 mineurs non accompagnés, et donc vulnérables, ont disparu des écrans radars en Europe, selon l’organisation Lost in Europe, qui regroupe des journalistes d’investigation dans sept pays différents.

Ce constat est le fruit de plusieurs mois de travail des équipes de Lost in Europe auprès de 31 pays européens – les membres de l’Union européenne plus la Norvège, le Royaume uni, la Suisse et la Moldavie – au cours desquels elles ont pu mettre la main sur des chiffres officiels, et souvent incomplets, d’après Infos migrants.

Selon ces informations partielles, le plus grand nombre de disparitions est recensé en Italie (5 775 mineurs non-accompagnés disparus), en Belgique (2 642), en Grèce (2 118) et en Espagne (1 889).

Les mineurs en question sont majoritairement originaires du Maroc, avec près de 8 000 jeunes de cette nationalité ayant disparu ces trois dernières années (principalement en Espagne). Viennent ensuite l’Algérie avec 1 460 jeunes disparus, l’Érythrée (1171), la Guinée (1116), l’Afghanistan (952) et la Tunisie (822), informe Infos Migrants.

Pub_Header