France : l’agresseur de Macron condamné à 4 mois de prison

Jugé en comparution immédiate ce jeudi, Damien Tarel, l’auteur de la gifle sur Emmanuel Macron, mercredi dans la Drôme, a été condamné à 18 mois de prison, dont 4 mois ferme.

Le parquet avait requis plus tôt dans l’après-midi une condamnation de 18 mois de prison ferme.

Âgé de 28 ans, Damien a été présenté ce jeudi matin devant le procureur de la République en vue de sa comparution immédiate cette après-midi, pour «violences sans incapacité sur personne dépositaire de l’autorité publique», a indiqué dans un communiqué le procureur de la République Alex Perrin. Le «gifleur» a reconnu les faits et a demandé à être jugé immédiatement.

Emmanuel Macron lui, a choisi de ne pas porter plainte et, interrogé par BFMTV, a appelé à «relativiser»: «Ne faisons pas dire à cet acte imbécile et violent plus qu’il ne faut lui en faire dire», a-t-il déclaré.

Pub_Header