Guinée: le CNRD nomme une femme à la tête du gouvernorat de Conakry

Une semaine après le coup d’État qui a renversé Alpha Condé dimanche dernier, le Comité national de redressement et du développement (CNRD) a effectué sa première nomination. La générale de brigade M’Mahawa Sylla a été nommée à la tête du gouvernorat de Conakry. Elle est la première et unique femme à avoir accédé au grade de général dans son pays, le 8 mars 2020. Et la première femme à ce poste stratégique.

Dans le salon de la générale M’Mahawa Sylla, au camp militaire Samory Touré, les visiteurs défilent. Parents, amis, membres du cabinet du gouvernorat, tous viennent la féliciter pour sa nomination.

« Avant tout je reste soldat de ma nation. Mais étant soldat, on reste toujours à la disposition des autorités. Je suis aux ordres. Nous les militaires, nous sommes habitués à nous adapter à chaque nature. Donc je vais m’adapter à la nouvelle situation », a-t-elle fait savoir à RFI.

Formée à l’école militaire interarmes de Guinée, M’Mahawa Sylla, 50 ans, passée par le Collège des études de défense, en Chine, elle a aussi participé à l’Onuci, la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire. « Dans sa jeunesse, elle a également joué dans l’équipe nationale de handball », tient à ajouter un militaire.

M’Mahawa Sylla ne souhaite pas s’exprimer sur ses priorités pour son nouveau poste, mais se dit « reconnaissante » envers le président du CNRD pour la confiance accordée. « C’est vraiment un honneur pour toutes les femmes guinéennes et cela va dans la ligne que le président s’est fixé, c’est-à-dire sans discrimination. »

  • 1
    Partage
Pub_Header