Haïti : le présumé commanditaire du meurtre de Moïse arrêté en Floride

Un médecin haïtien présent en Floride depuis plus de deux décennies a été arrêté en Haïti car, soupçonné d’avoir été l’un des responsables de l’assassinat en pleine nuit du président Jovenel Moïse la semaine dernière, informe le Miami Herald.

En effet, le nom de Christian Emmanuel Sanon a été cité par plusieurs des personnes en garde à vue dans l’affaire, a appris le même média Américain, conduisant la police nationale à l’arrêter dans le cadre de l’enquête en cours sur la direction du groupe de 26 Colombiens et de deux haïtiens américains. Soupçonnés d’avoir commis l’assassinat, la police a également placé plusieurs gardes de sécurité présidentiels en résidence surveillée.

L’arrestation de Sanon fait de lui la troisième personne d’origine haïtienne à être arrêtée dans le meurtre. James Solages, 35 ans, et Joseph G. Vincent, 55 ans, haïtiens-américains du sud de la Floride, sont également en garde à vue après s’être rendus quelques heures après le meurtre.

Les deux haïtiens américains, qui font partie des 19 personnes en garde à vue, ont déclaré à des responsables haïtiens lors de leur interrogatoire que « leur mission n’était pas de tuer le président mais de purger un mandat d’arrêt de 2019 contre lui qui avait été émis par un juge d’instruction haïtien et de l’emmener au palais présidentiel. Là, ils installèrent Sanon comme président, a déclaré au Miami Herald à travers une source qui s’est entretenue avec les deux hommes.

Pub_Header