Guinée : l’usage de la chicha interdit

Après le Sénégal, c’est la République de Guinée qui interdit la chicha. En effet, dans un arrêté pris avant-hier les ministères du Budget, du Commerce et de la Sécurité ont annoncé l’interdiction de l’importation, de la commercialisation et de la consommation de la chicha en Guinée.

Selon des médias guinéens, l’arrêté stipule que les services de sécurité notamment les services spéciaux de la lutte contre la drogue et le crime organisé sont chargés de son application. Cette mesure intervient au moment où les «Chicha Lounge» poussent comme des champignons dans le pays.

Récemment, c’est le Sénégal qui est passé à l’acte à la faveur de la loi anti-tabac votée en 2017. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale et son homologue du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises avaient en effet pris un arrêté dans ce sens, précisant que : «Le présent arrêté a pour objet d’interdire formellement l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha ou narguilé ou tout autre appareil similaire sur l’étendue du territoire national».

  • 5
    Partages
Pub_Header