Tchad : Idriss Déby Itno pas satisfait de l’apport de la force mixte multinationale contre Boko Haram

Dans un entretien, accordé samedi 8 août à Alain Foka, le président du Tchad, Idriss Déby Itno, est revenu sur la lutte contre les terroristes de Boko Haram. Il estime que la force mixte multinationale « n’a pas suffisamment fait le travail pour (leur) permettre d’endiguer ce mal » et prédit que les incursions des jihadistes « vont continuer » dans le bassin du Lac Tchad.

Le chef d’État tchadien s’est également exprimé sur la guerre en Libye et a accusé le camp de l’Ouest libyen « d’héberger les terroristes et de recruter des mercenaires », affirmant implicitement son soutien au maréchal Haftar.

Pub_Header