Côte d’Ivoire : l’opposition appelle au « boycott actif » de la Présidentielle du 31 octobre

L’opposition appelle au boycott actif après l’ouverture jeudi, de la campagne électorale en Côte d’Ivoire pour la Présidentielle. Un appel qui complique davantage la situation politique du pays.

De nombreux observateurs redoutent une crise pré-électorale ou post-électorale, dix ans après celle de 2010-2011 qui avait fait 3.000 morts et plongé le pays dans le chaos, rappellent plusieurs médias internationaux. Et pour cause, le président Alassane Ouattara brigue un troisième mandat controversé face à une opposition qui a appelé à la « désobéissance civile » puis au « boycott actif » de l’élection.

La présidentielle prévue le 31 octobre mettra aux prises outre Alassane Ouattara (78 ans), l’ancien président Henri Konan Bédié (86 ans), ainsi que deux outsiders, Pascal Affi N’Guessan (ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo) et l’ancien député Kouadio Konan Bertin.

Pub_Header