Diaspora : le mouvement Tout par le Peuple (TPLP) voit le jour !

Au terme d’une longue réflexion, le nouveau mouvement TPLP porté par des membres de la diaspora ivoirienne en France, a été présenté au public le 18 octobre 2020, dans la salle AGECA, dans le 11ème arrondissement de Paris.

Par Faustin Dali

A l’occasion du lancement de TPLP, le président Serge Akerahim Loba et son équipe ont affirmé haut et fort leur espoir quant à la naissance de ce mouvement, qui est une sorte de Think tank à l’ivoirienne.

Devant un nombreux public, dont des leaders d’associations, d’organisations non gouvernementales et de représentants de partis politiques ivoiriens, le président Loba a expliqué, dans son propos liminaire les raisons qui ont fondé ce mouvement citoyen : « C’est le fruit d’une vision inédite portée par des femmes et des hommes qui ne veulent pas se résigner à une société sans espoir. Nous œuvrons pour que le peuple soit au cœur de la vie politique. Nous sommes pour une gouvernance aux dimensions plus participatives ».

Avant d’ajouter : « Le peuple a le droit, le devoir et le pouvoir d’écrire lui-même sa constitution. Afin d’éviter le tripatouillage des constitutions auquel nous assistons dans les pays africains ». Le TPLP essaie d’amener le citoyen à se forger ses propres convictions à travers plusieurs modules d’instruction civique ainsi que quelques réflexions pour aborder la politique différemment. Nous soutenons une prise de responsabilité citoyenne ». En poursuivant son propos, le président de TPLP a indiqué : « Nous avons l’immense obligation de rester fidèle à cet engagement pour le changement ».

La main sur le cœur, Serge Akerahim Loba a dit à l’endroit du public : « Rejoignez-nous pour bâtir ensemble un avenir serein ». Au final, TPLP est un mouvement citoyen, qui veut rester une boîte à idées au service des partis politiques ivoiriens.

  • 3
    Partages
Pub_Header