Gambie – Yahya Jammeh refuse de céder le pouvoir à Adama Barrow

Et pourtant au lendemain de l’élection présidentielle du 1er décembre, le président Yahya Jammeh avait reconnu sa défaite face à Adama Barrow vainqueur avec plus de 43% des suffrages exprimés. Il avait eu à appeler son adversaire pour le féliciter et lui dire qu’il attendait le mois de janvier pour la passation du pouvoir au regard de la loi constitutionnelle du pays.

Une attitude saluée par toutes les démocraties occidentales. Rappelons que le président Jammeh dirige la Gambie depuis 22 ans sans opposition véritable.

Mais contre toute attente, il se ravise et refuse de reconnaître sa défaite en rejetant les résultats du scrutin avant de réclamer un nouveau vote. Comme un chien qui n’oublie pas sa manière de s’asseoir, Yahya Jammeh  renoue  avec  ses méthodes de dictateur en voulant faire reprendre l’élection présidentielle qu’il a bien perdue.

Ce qui  inquiète d’ailleurs la CEDEAO et la Communauté internationale.

Adama Darboe

Pub_Header