Mali : incertitude autour d’une éventuelle libération de Soumaïla Cissé

Au Mali, aucune annonce officielle n’est encore venue confirmer la libération de Soumaïla Cissé, 70 ans, chef de file de l’opposition malienne et celle de la citoyenne française Sophie Pétronin, tous deux enlevés par des groupes armés. Toutefois, depuis bientôt deux jours, des annonces persistantes d’autorités sous couvert de l’anonymat font état de leur libération imminente.

Soumaïla Cissé, 70 ans, chef de file de l’opposition malienne retenu en otage depuis six mois aurait été selon des informations libéré. Il a été enlevé le 25 mars 2020, alors qu’il faisait campagne à l’approche des élections législatives. Selon les mêmes sources, Sophie Pétronin, 75 ans enlevée le 24 décembre 2016 a elle aussi été libérée. Un responsable des services de sécurité maliens, qui a requis l’anonymat annonce que les otages ont été relâchés dans le secteur de Niono (centre) et dans la région de Tessalit (nord), et ont été acheminés par avion, a-t-il précisé. Une information qui du reste n’est pas encore officiellement confirmée par les autorités maliennes.

La prise d’otage de M. Cissé a engendré plusieurs dénonciations. Sa libération sans condition figurait parmi les demandes du mouvement contestataire du Mali. Les contestations de ce mouvement ont d’ailleurs abouti par le renversement à la tête du pays de l’ancien Président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta à travers un putsch intervenu le 18 août orchestré par des colonels.

  • 5
    Partages
Pub_Header