Mali : les forces de défense et de sécurité bien représentées au Conseil national de transition

Le Conseil national de la Transition (CNT) sera installé dans les prochains jours. Le président de la Transition, le Colonel Major Bah N’daw a défini par decret ce lundi 9 novembre les modalités de désignation des membres de l’organe législatif de la transition au Mali après le coup d’État du 18 août dernier.

Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que la clé de répartition est favorable aux forces de défense et de sécurité qui auront droit à 22 représentants sur 121 membres. Le mouvement sera également fortement représenté par 8 de ses membres. Il en est de même pour les partis et regroupements politiques qui auront 11 sièges tandis que la société civile a été créditée de neuf représentants.

Les candidats à la représentation nationale doivent envoyer leur dossier au Vice-président de la Transition. Après réception des dossiers de candidature, le Colonel Assimi Goita puisqu’il s’agit de lui, arrête la liste des membres du CNT qui sera entériné par le Président Bah N’daw. Il restera à choisir le président de l’organe législatif de la transition. Le Colonel Malick Diaw du CNSP serait en pole position…

  • 4
    Partages
Pub_Header