Sahel : 5 pays bénéficient de 375 millions de dollars pour exploiter le potentiel du pastoralisme

La Banque Mondiale a débloqué 375 millions de dollars pour aider les pays du Sahel à exploiter pleinement le potentiel du pastoralisme, annonce un communiqué de l’institution financière internationale, parcouru par le site Dakaractu.

Selon la note en effet, les efforts pour renforcer la productivité et la résilience des systèmes pastoraux au Sahel vont bénéficier d’un nouveau financement de 375 millions de dollars de l’IDA*, approuvé aujourd’hui par le Conseil des administrateurs de la Banque Mondiale afin d’accompagner le déploiement de la phase 2 du projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS-2).

Véritables moteurs de la croissance, les systèmes pastoraux font vivre plus de 20 millions de personnes au Sahel. La nouvelle phase du projet, qui concerne le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad, permettra d’améliorer la résilience des éleveurs et des agropasteurs dans des zones ciblées, renseigne le document.

Fort du succès de la première phase du projet, le PRAPS-2, lit-on dans le document, poursuivra les investissements destinés à renforcer les systèmes de santé animale, améliorer l’accès aux ressources naturelles et leur gouvernance (y compris à travers la création de nouvelles zones de pâture et de points d’eau), favoriser des déplacements pacifiques locaux et transnationaux le long des axes de transhumance et accroître les revenus.

Pub_Header

Post Author: Neo Africa News