indicador de opciones binarias ganancias sunrise no repintado broker pay pal opciones binarias adakah binary option dan olypm trade itu sama hedging binary options

Sanctions CEDEAO : le Mali traine une dette de 200 milliards FCFA

«Au 31 mars 2022, le cumul des échéances à payer aux créanciers extérieurs et aux investisseurs des titres publics non honorées par le Mali s’élèveront à 205 milliards de Franc FCA». Ces propos du ministre malien de l’Economie et des Finances dans le journal L’Essor, repris par le site sénégalais Seneweb sont assez révélateurs du poids des sanctions de la CEDEAO sur le Mali.

Bamako est donc financièrement asphyxié par l’instance sous-régionale avec l’aide de l’UEMOA. «L’Etat du Mali ne peut pas honorer ses engagements financiers. (…) Cette décision a engendré l’indisponibilité des ressources de l’État déposées en compte à la BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest)», gémit Alousséni Sanou dans cette interview repris par plusieurs médias maliens.

Le ministre note une chute des ressources douanières et fiscales « de quelques centaines de milliards de francs CFA au premier trimestre 2022 ». Malgré tout, Sanou annonce de bonnes perspectives économiques avec un taux de croissance en 2022 prévu à 4% à la place des 5% initialement prévus.

Pub_Header